Archives de catégorie : Difficultés liées au bilinguisme

Le billinguisme induit-il des difficultés supplémentaires pour l’enfant ?

Contrairement à une idée reçue, des études récentes montrent qu’en immersion totale précoce, les apprentissages d’une seconde langue ne se font pas au détriment de la première. Au contraire, avant 7 ans, le cerveau est suffisemment plastique pour que l’apprentissage se fasse de manière imbriquée : on apprend deux langues simultanément et non l’une par rapport à l’autre. Cette gymnastique inconsciente permet à l »enfant de développer sa capacité d’abstraction, ce qui explique que les enfants issus de filières immersives ont de meilleurs résultats en mathématiques aux tests de 6ème.

Par ailleurs, l’apprentissage précoce d’une seconde langue est une aide précieuse dans l’apprentissage ultérieures d’autres langues ; aussi l’anglais, commencé à l’école à partir du CE1, se rajoute tout naturellement aux enseignements sans difficulté particulière pour les enfants.